" /> " />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NUTRITIONS

NUTRITIONS

Menu
La Mâche Bio

La Mâche Bio

La Mâche Bio


 

La mâche (Valerianella locusta), aussi appelée blanchette, boursette, clairette, raiponce, oreillette ou oreille-de-lièvre, valérianelle, valérianelle cultivée, herbe des chanoines, en Belgique, salade de blé, dans le Midi de la France, doulcéta, doucette, gallinette, ou en Savoie et en Suisse romande, rampon, ramponnet, est une petite plante herbacée annuelle de la famille des Caprifoliaceae, originaire de l’Afrique, de l’Amérique du Nord et de l’Eurasie. C'est de cette espèce que sont issues les variétés cultivées consommées en salades à saveur douce, ses feuilles pouvant être mangées crues ou cuites comme des épinards.

Caractéristiques

  • Organes végétatifs

    • Feuilles vertes arrondies, en rosette, se superposant pour former de petites touffes

  • Organes reproducteurs

    • Couleur dominante des fleurs : bleu

    • Période de floraison : mai-juillet

    • Inflorescence : cyme multipare

    • Sexualité : hermaphrodite

    • Ordre de maturation : homogame

    • Pollinisation : autogame

  • Graine

    • Fruit : akène

    • Dissémination : barochore


 

De la mâche.

 

À un stade plus avancé.

Principales variétés cultivées

  • À grosse graine, Agathe, Audace, Baron, Coquille de Louviers, D'Italie à feuilles de laitue, Eden, Gala, Match, Ronde maraîchère, Sapiana, Verte à cœur plein, Verte de Cambrai), Verte d'Étampe... ;

Culture

Sauvage dans les terres anciennement labourées et les champs où elle pousse spontanément, surtout en automne. Elle peut supporter des milieux très arides hormis les déserts et n'a quasiment pas besoin de soins à part de l'eau.

Cultivée comme salade d'hiver :

  • préparation du sol, avant le mois de juillet ;

  • semis clair de juillet à octobre : semis à la volée à raison de 1 000 graines par mètre carré ou semis en ligne avec des écartements de 20 centimètres de large favorisant le désherbage ; le semis en association avec d'autre légumes (poireau, tomate) favorise l'ombrage nécessaire à sa germination ;

  • récolte, de septembre à mars, par les maraîchers des Pays de la Loire et notamment dans la Loire-Atlantique, dont la production de 30 000 tonnes par an représente en 2009 85 % du total français et 50 % du total européen

 

La mâche est une salade de culture facile, qui réclame peu d’espace et accessible à tous, même si vous avez un balcon ou une terrasse

Le semis, la plantation, l’entretien et la récolte vous aideront à avoir de belles mâches.

Voici comment cultiver la reine des salades d’hiver !

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Valerianella olitoria
Famille : Valérianacées
Type : Bisannuelle

Hauteur : 20 à 30 cm
Exposition : Mi-ombre
Sol : Ordinaire

Plantation : Août à octobre
Récolte : Automne, hiver, printemps


 


 

Bien semer la mâche :

La mâche se sème en place et en ligne d’août à octobre selon les besoins de la récolte.

En semant fin août vous récolterez la mâche dès l’automne alors que les derniers semis d’octobre vous donneront de la mâche au printemps suivant.

1- Former des petites tranchées (sillons) d’1 cm de profondeur environ.

2- Espacer chaque tranchée de 20-25 cm.

3- Semer à l’intérieur de ces sillons puis couvrir d’un peu de terreau ou de terre du jardin.

4- Arroser régulièrement mais sans excès.

5- Dès l’apparition des premières feuilles, éclaircir à 8/10 cm

Sachez également qu’il est très facile de cultiver la mâche en pot ou en jardinière et que vous pourrez donc en profiter sur votre balcon ou votre terrasse.

On peut aussi semer la mâche à la volée en prenant soin de ratisser après le semis afin d’enterrer les graines.

Ensuite, même processus que précédemment, on arrose régulièrement puis on éclaircit tous les 8-10 cm

Planter la mâche achetée en godet :

Si vous voulez éviter l’étape du semis, il est possible d’acheter directement votre mâche en pot (godet) avec des petites feuilles.

Vous les planterez alors en terre, que ce soit au potager ou en bac sur une terrasse ou un balcon.

  • Respectez une distance de 5 à 10 cm entre chaque plante et arrosez régulièrement.

Récolte de la mâche :

On récolte la mâche lorsque les rosettes sont bien formés, environ 3 mois après le semis.

  • Lors de la récolte, il est inutile d’arracher la racine car elle est pleine de terre, coupez juste au dessus.

  • En laissant les racines vous devriez avoir une seconde récolte.

  • Il faut absolument récolter avant que la mâche ne fleurisse.

  • Lors de la récolte la mâche est bien verte et a un aspect duveté.

Cultiver la mâche en hiver :

Il est possible de récolter de la mâche tout au long de la période hivernale.

Pour cela, privilégiez des variétés de mâche résistante au froid comme, la Ronde maraîchère, la verte de Cambrai, la Coquille de Louviers, Trophy ou encore Topaze.

  • Vous sèmerez de fin septembre à octobre, directement en place.

Dès l’arrivée des premiers froids vous allez protéger votre semis et vos cultures avec une petite serre, un tunnel ou tout autre support permettant à votre mâche de pousser malgré le gel et laissant passer un maximum de lumière.

Maladies connues de la mâche :

Un excès d’humidité est néfaste à la culture de la mâche. Cela va attirer les parasites et accroître l’apparition de certaines maladies.

  • Espacez donc vos plantes et pour ne pas qu’il se touchent.

  • Évitez d’arroser directement le feuillage

Voici comment reconnaitre les maladies de la mâche :

  • Des taches brunes sur les feuilles indiquent la présence de la rouille.

  • Une couche blanche duveteuse indique l’oïdium.

  • Pour éradiquer ces maladies, il suffit d’utiliser un fongicide adapté comme la bouillie bordelaise.

A savoir sur la mâche :

Relativement facile à cultiver, la mâche réclame peu d’entretien durant toute sa croissance, si ce n’est un arrosage régulier mais mesuré.

La mâche est relativement pauvre en valeur énergétique tout en contenant une grande quantité d’eau et un grand apport en oméga 3.

On y retrouve également des oligo-éléments, des fibres, des minéraux et des vitamines indispensables au bon développement de nos organismes.

Vous l’avez compris, la mâche comporte de nombreux atouts, tant par sa facilité de culture que par ses qualités nutritives.

Bien conserver la mâche :

Bien que sa durée de conservation soit relativement courte, il est possible de la conserver la mâche un peu plus longtemps en l’installant dans le bac à légume du réfrigérateur, entourée d’un torchon ou d’un film plastique non serré.

 

 

La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio
La Mâche Bio