" /> " />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NUTRITIONS

NUTRITIONS

Menu
Riz de Camargue Bio

Riz de Camargue Bio

Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF

Riz de Camargue Bio


 

Ce riz est cultivé de façon biologique en Camargue. En Camargue, dans le grand delta du Rhône, la riziculture joue un rôle écologique capital pour dessaler les terres et assurer l'entretien du réseau d'irrigation et de drainage. Elle permet un apport d'eau douce dans un environnement habituellement salé. Faire le choix du riz de Camargue c'est participer activement au maintien d'une agriculture régionale spécifique. C'est aussi une action concrète en faveur de l'équilibre écologique d'une région française emblématique.

Camargue, une origine garantie

Pour bénéficier de l'IGP (Indication géographique protégée) qui en garantit l'authenticité, la zone de production du riz de Camargue est strictement définie et couvre une quinzaine de communes du Gard et des Bouches du Rhône. Récolte et transformation du riz se font obligatoirement dans cette zone.

 

Historique

Du XIIIe au XVIe siècle la riziculture ne cesse d’augmenter en Provence et surtout en Camargue. C’est à Henri IV que l’on doit la culture de riz en Camargue dès la fin du XVIe siècle, où il ordonna sa production, ainsi que celle de la canne à sucre et de la garance.

Dans les années 1840, les rizières vont être très utiles pour absorber l'eau des grandes crues du Rhône qui est à proximité, ainsi que pour dessaler les terres. Grâce à cela, les terres vont être utilisées pour la culture des vignes. Au début du XXe siècle, la riziculture couvrait en Camargue 800 hectares2. Les agronomes avaient mis en exergue que la terre et le climat lui étaient très favorables, en effet, ce dernier profite d'une amplitude thermique plutôt réduite. Entre 1840 et 1913, plusieurs centaines d'hectares de rizières sont enregistrés. À cette époque, le riz n'est pas récolté, ou alors pour servir de nourriture aux cochons. La dernière rizière de cette époque disparaît en 19393.

Le riz camarguais renaît en 1941 grâce à l'arrivée de travailleurs indochinois envoyés sous le régime de Vichy dans des conditions extrêmement précaires, par leurs connaissance ancestrales dans ce domaine, ont recréé une riziculture de qualité, qui transforma en profondeur l'économie et les paysages du delta du Rhône. Les Indochinois seront extraits de cette culture vers 1948. De 400 hectares en 1944, la Camargue passe à 3 000 hectares en 1945, puis 32 000 hectares en 1950 pour retomber 20 000 hectares au tournant du millénaire

Riz de Camargue Bio