" /> " />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
NUTRITIONS

NUTRITIONS

Menu
Le Radis Bio

Le Radis Bio

Print Friendly Version of this pagePrint Get a PDF version of this webpagePDF

 

Le Radis Bio

 

Radis Noir

Le radis noir, ou radis d'Espagne, radis d'hiver, raifort des Parisiens, raifort cultivé (Raphanus sativus var. niger (Mill.) J.Kern.) est une plante de la famille des brassicacées à racine pivotante, utilisée dans l'alimentation humaine et en phytothérapie.


 

Description

Le radis noir est une plante présentant des tiges florales très ramifiées, pouvant atteindre une hauteur de 60 à 80 cm. Ses feuilles sont velues. Sa racine pivotante peut mesurer jusqu'à 20 cm.

 

Variétés

Trois variétés sont inscrites au catalogue français :

  • Noir gros long d'hiver de Paris

  • Noir gros rond d'hiver

  • Noir long maraîcher (ou Noir long poids d'horloge)

Culture

Le radis noir se cultive, comme toutes les plantes pivotantes, uniquement par semis, pratiqués de mai à début août, et se récolte deux mois après. Comme les autres radis, il est d'autant plus fort qu'il a manqué d'eau.

Utilisation

Composition

Le radis noir est riche en isothiocyanates et en glucosinolates. L'étude de ses effets sur le cancer est directement liée aux études des propriétés anti-carcinogènes et anti-mutagènes de cette dernière molécule. Il contient par ailleurs de la raphanine qui possède une propriété antiseptique et antibactérienne, ainsi qu'une quantité importante de vitamine C (114 mg/100 g) et du potassium (554 mg/100 g).

Alimentation et phytothérapie

En raison de sa teneur importante en glucides 11 g/100 g, le radis noir est assez calorique pour un légume : 58 kcal/100 g. Il se consomme cru, pelé et coupé en lamelles ou râpé. Le jus peut être extrait pour des préparations en phytothérapie. Il est commercialisé sous forme d'ampoules ou de gélules.

Le radis noir a des effets cholagogues, et est prescrit en cas de troubles biliaires. Il ne doit toutefois pas être utilisé en cas de calculs biliaires installés

Apéritif et diurétique, sa consommation serait réputée bénéfique pour les échanges métaboliques, le foie, les poumons et la vessie


 

Radis

Le radis, Raphanus sativus (du latin radix, radicis, « racine, raifort », du grec ῥαπυς, ῥαπυος, « rave, navet »), dit « ravanet » en provençal, est une plante potagère bisannuelle, de la famille des Brassicacées, cultivée pour son hypocotyle charnu, souvent consommé cru, comme légume. Le terme désigne aussi le légume.

La partie comestible, une racine pivot à chair blanche, est la partie gonflée, souterraine, de la tige, au-dessus de la racine. La peau du radis peut être de différentes couleurs, dont la plus courante est le rouge. Certaines variétés peuvent être à peau rose, blanche ou noire.


 

Variétés

 

diverses variétés de radis

Plus de 370 variétés sont inscrites au Catalogue européen et plus de 50 au Catalogue français.

Les différentes variétés de radis peuvent être classées en deux grands types :

  • les radis de tous les mois qui se distinguent selon leurs formes (ronds ou 1/2 longs), leurs couleurs (unicolores, bicolores, rouges, violets, etc.) et selon leur type « hybride » ou « non hybride ».

  • les radis raves qui sont de forme longue et se distinguent selon leurs couleurs (blancs, noirs, roses, violets, jaunes, etc.) et selon leur type « hybride » ou « non hybride ».

Parmi les nombreuses variétés on peut citer :

  • de tous les mois non hybrides : A forcer rond écarlate, Cerise, De dix huit jours, Fakir, Flambo, Flamboyant, Gaudry 2, Lavergne, Mirabeau, Rond écarlate, Shahri, etc.

  • de tous les mois hybrides : Apache, Artus, Bacchus, Clipo, Expo, Fluo, Kocto, Saveur, etc.

  • rave non hybride : Noir gros long d'hiver de Paris, Noir gros rond d'hiver, Noir long maraicher, Blanche transparente, Rose d'hiver de Chine, Violet de Gournay, etc.

  • rave hybride : Structurator.

Trois variétés sont inscrites sur la liste « sans valeur intrinsèque » :

  • rave non hybride : Blauer Herbst und winter, Rave jaune d'or ovale, Serpent Rattail.

Le radis noir, Raphanus sativus var. niger, parfois appelé improprement raifort1, est beaucoup plus grand et plus épicé. C'est un radis du début de l'hiver, à la peau noire comestible mais très piquante. Il est très apprécié en salade ou comme condiment dans la cuisine d'Europe centrale. Il peut être recommandé pour de petites cures de remise en forme : son action est reconnue pour le foie et la vésicule biliaire ; il est par ailleurs riche en vitamines B et C et en fibres.[réf. nécessaire] D'autres variétés ont une forme oblongue. Une grande variété, avec une peau jaune, a un goût subtil de citron.[réf. nécessaire]

Le radis blanc géant appelé daikon a une saveur douce. Le bulbe est parfois mangé cru, mais peut être cuit à la vapeur ou dans un bouillon. La chair crue a une texture croquante et une saveur poivrée.

Il fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (fin du VIIIe ou début du IXe siècle).

Culture

De nombreuses variétés de radis d'été germent en trois à sept jours, et arrivent à maturité en trois à quatre semaines. Les périodes de récolte peuvent être étendues, grâce à des plantations répétées, espacées d'une semaine ou deux.

Les radis poussent le mieux en plein soleil dans un loam sableux à pH neutre.

Comme pour les autres légumes-racines, le labour du sol, préalable au semis, contribue à une meilleure croissance de la racine. On sème les graines des petits radis à un centimètre de profondeur, et celles des plus gros jusqu'à quatre centimètres.

Propagation

Les fleurs de radis ont quatre pétales, forme typique des Brassicaceae, plantes de la famille de la moutarde.

Après fécondation, elles donnent des siliques contenant les graines des radis.

Les graines sont comestibles, et sont parfois utilisées comme un condiment croquant pour salades épicées. Certaines variétés sont cultivées spécifiquement pour leurs graines, ou les gousses de graines, plutôt que pour leurs racines.

Allélopathie

Pour des questions de compagnonnage, les radis poussent mieux lorsqu'on les sème proches de haricots, pois, capucines, choux, laitues, cresson, carottes, épinards, ou tomates.

On évitera, en revanche, de les planter près des concombres ou des pastèques.

Les radis éloignent également les mineuses des vignes.

Nutrition

Le radis est un légume-racine riche en minéraux et oligo-éléments. Il aide très efficacement à la reminéralisation de l'organisme. Il est également riche en soufre, qui lui donne sa saveur piquante et qui, surtout, stimule l'appétit et la digestion. Le tout avec un apport calorique des plus bas, seulement 15 kcal/100 g. Le radis contient, pour 100 g :

  • 243 mg de potassium ;

  • 23 mg de vitamine C, soit 30 % des apports journaliers recommandés, quand il est consommé cru. Son action est renforcée par la présence de pigments rouges, riches en proanthocyanidines, qui protègent les petits vaisseaux sanguins ;

  • 20 mg de calcium ;

  • 1,5 g de fibres. Sa richesse en cellulose le rend particulièrement efficace sur le fonctionnement du transit intestinal.

Ses fanes, dont on peut préparer un potage, sont une excellente source de provitamine A, antioxydante, ainsi que de vitamine C et de fer.

Comme d'autres végétaux de la famille des Brassicaceae (moutarde, choux, cresson...) le goût âcre est dû à la présence d'isothiocyanate, un composé soufré.

Le radis a des effets cholagogues, et est conseillé par la Commission E en cas de troubles biliaires ainsi que contre les inflammations de la gorge et des sinus paranasaux. Il ne doit toutefois pas être utilisé en cas de calculs biliaires installés

 

 Radis Long blanc

Le radis blanc (nom scientifique : Raphanus sativus var. longipinnatus L. H. Bailey), radis d'hiver, également radis chinois (luóbo en chinois : 萝卜, pinyin: luó bo), daikon en japonais (katakana : ダイコン, ou kanji 大根), et mu en coréen (hangul : ). Il est le cousin asiatique du radis noir, mais il est au moins deux fois plus long et plus épais et a la peau blanche. Il est aussi plus succulent (radis à jus par excellence) et moins fibreux.

Cette racine est originaire de la Méditerranée et du Moyen-Orient.

Il en existe plusieurs variétés (comme la var. macropodus Makino). Ils sont tous plus ou moins piquants, à l'instar du radis (Raphanus sativus), selon les sols et surtout la durée d'ensoleillement.

Le radis blanc est un légume essentiel en cuisine d'Extrême-Orient.

En Chine

En Chine, il peut être mangé seul, frais et cru, pour son aspect rafraîchissant pendant les saisons chaudes, ou bien cuit dans des ragoûts.

Dans le sud de la Chine, vers Canton, il est mangé en gâteau de navet (chinois simplifié : 萝卜糕 ; chinois traditionnel : 蘿蔔糕 ; pinyin : luóbo gāo ; cantonais Jyutping : lo4 baak6 gou1, parfois écrit chinois traditionnel : 菜頭粿 ; pinyin : cài tóu guǒ ; cantonais Jyutping : chhài-thâu-kóe (ou chhài-thâu-ké, chai tao kway) ; littéralement : « pâte de riz aux têtes de légume »).

En Corée

En Corée, il sert à garnir de nombreux plats, soit cru, soit mariné en saumure.

Il est utilisé dans différents plats d'accompagnement (banchan). Sous sa forme marinée jaune, avec le kimchi de choux chinois, lui-même en kimchi : le mu kimchi, ou encore dans le musaengchae ( 무생채 ou muchae, 무채), un namul où il est coupé en julienne.

Il est aussi souvent utilisé pour faire le kaktugi, autre plat d'accompagnement très répandu. Il est alors coupé en petits cubes, puis dégorgé au sel avant d'être pimenté et fermenté durant quelques jours. Le radis blanc peut aussi être finement râpé et ajouté comme condiment ou comme élément de sauce, comme pour assaisonner et rafraîchir le tempura.

Au Japon

 

Au Japon, le radis blanc séché et coupé en lanières est appelé kiriboshi daikon (切干大根). Entier, lacto-fermenté en saumure, il s'appelle takuan ou takuwan (沢庵) en l'honneur de son inventeur Takuan Sōhō. Il est souvent artificiellement coloré en jaune moutarde. Ayant tendance à ne pas se garder et à jaunir, les feuilles (fanes) sont souvent coupées avant la vente pour être utilisées en soupes, cuites à l'étuvée (oshitashi) ou comme condiment.

Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio
Le Radis Bio